Cinéma

Le cinéma-vérité de Lech Kowalski exhibe ses visions du réel

A Nyon, les regards critiques et les partis pris esthétiques s’affranchissent des contraintes de la narration et du journalisme. Du 19 au 26 avril, Visions du Réel propose 120 «documentaires de création». Figure du cinéma underground américain, Lech Kowalski est l’invité du festival. Portrait et entretien.
Le cinéma-vérité de Lech Kowalski exhibe ses visions du réel
Le cinéaste Lech Kowalski. REVOLT CINEMA
Visions du Réel

Visions du Réel, dixième édition. Le festival nyonnais promeut, encore et toujours, la diversité des regards, la force des points de vue. Avec comme matériau un réel aux facettes multiples. Pas de documentaires au sens strict dans les diverses sélections et dans la compétition officielle (lire encadré). Essais, enquêtes, journaux intimes ou road movies, pour figurer parmi les 120 oeuvres choisies, mieux vaut posséder des qualités d’auteur. On ne s’en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion