Suisse

Les migrants feront grève pour dénoncer leur condition

ZURICH – Une soixantaine d’organisations ont lancé, hier, le manifeste «Sans nous, rien ne va plus!», qui revendique plus de droits pour les étrangers. Une grève nationale est prévue.

Que se passerait-il si nous cessions de contribuer au développement culturel, politique, social et économique de la Suisse, ne serait-ce qu’un seul jour? Les trains continueraient-ils de rouler, les poubelles d’être vidées, les machines de fonctionner? Qui ferait les lits des chambres d’hôtel, servirait les repas, s’occuperait des clients ou des personnes nécessitant des soins? Qui mènerait les recherches scientifiques, nettoierait rues et appartements? Qui se produirait sur les scènes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion