Suisse

Les permis de séjour de A à S

GUIDE Le Service d’‘aide juridique aux exilés, à Lausanne, publie un ouvrage pratique qui inventorie les droits des étrangers en fonction de leur statut.

«Clandestin», «travailleur migrant», «admis provisoire», «travailleur au noir», «faux réfugié», «réfugié économique», «touriste criminel», «migrant illégal», «passeur», «trafiquant d’‘êtres humains». La liste des catégories communément utilisées pour définir la personne migrante est longue. La politique de fermeture des frontières menée par les pays occidentaux ces vingt dernières années a donné une importance nouvelle au statut de séjour des migrants. Dans un ouvrage intitulé Autorisations de séjour en Suisse. Un guide

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion